Le budget 2013

 

BUDGET 2013

 

Un budget tourné vers l’investissement

 

 
• Un compte de résultats 2012  de 1.049  millions d’euros, le plus fort  de la décennie.
 
• 3.600  millions d’euros prévus d’investissement pour  2013.
 
• 0% de hausse d’impôts en 2013.
 
Devant un  nombreux public, Monsieur le  Maire et son  conseil Municipal se  sont réunis le  26 mars  dernier afin  d’approuver le compte administratif 2012 et de voter le budget 2013.
 
 

Exercice 2012 :

 

• Les charges réelles sont en augmentation de 0,56%, malgré une inflation annuelle de l’ordre de 2%.
 
• Un investissement de  3.035.038,23€ injectés dans l’économie locale, dont 720.000€ pour les travaux de  mise  en  conformité de  la piscine, et 3 millions d'euros pour la reconversion de  l’ancien Hôpital Thermal des Armées et le Pôle Grimpe.
 
• Malgré ces investissements, l’endettement a baissé de 1 million d’euros  entre 2007 et 2012.

 

 

Des  opérations d’équipement qui  s’élèvent à  3.760.338€ dont 3.373.340€ pour les équipements structurants qui  insuffleront demain à Amélie-les-Bains, un  renouveau, réparties ainsi :
 
- Reconversion de l’ancien Hôpital Thermal des Armées : 1.450.000,00€, soit 39,45%
 
- Voierie : 235.000,00€, soit 6,4% dont 215.000,00€ pour la vidéo protection
 
- Mise aux normes Casino  : 550.000,00€, soit 15%
 
- Pôle Grimpe : 1.138.340,00€, soit 31%.
 
 
 
 
Olivier Reynal, élu en charge  du budget commente quelques points importants de l’exercice 2013...
 

"Promesse tenue : 0% de hausse d’impôts"

Ce budget 2013 se fera sans hausse des impôts locaux. Les impôts ne subiront pas cette année de hausse, en effet, les taux des impôts locaux 2013 ne seront pas augmentés, pour ce qui concerne la part qui relève d’une décision municipale. La commune a décidé de préserver le pouvoir d’achat des habitants d’Amélie-les-Bains-Palalda-Montalba en n’augmentant pas son taux d’imposition.

 

 

Associations, subventions maintenues

 

Cette année encore, la ville maintient un effort important en direction du tissu associatif qui joue un rôle fondamental dans la cohésion sociale sur notre territoire : 216.000€ ont été attribués à 80 associations (ces aides n'étant pas obligatoires). Une partie des aides ont été gardées pour les associations n’ayant pas encore fait leur demande.

Ce soutien financier permet au tissu associatif de fonctionner au quotidien, mais également de proposer à la population locale et aux séjournants des tarifs modérés pour les adhésions et cotisations aux différentes activités.

 

A cette enveloppe, il convient d’ajouter les aides matérielles apportées aux différentes structures associatives, ainsi que la mise à disposition des installations et locaux communaux.