Le projet des trois écoles

Le projet des trois écoles
Agrandir l'image Le projet des trois écoles

 

Lors de chaque rentrée, les enseignants doivent proposer un « projet d’école » pour l’année à venir. En voici quelques grandes lignes :

Pour l’école de Palalda, le thème majeur de l’axe un, commun à tous les cycles est « la maîtrise de la langue » en diversifiant  tous les types d’écrits et en portant les efforts sur l’orthographe et la lecture.

 

La grande lessive, organisée le 17 octobre dans le cadre de l’axe 2 (éducation scientifique, artistique et culturelle) permettra aux enfants et  à leurs parents de présenter leurs dessins dans la cour de l’école, sur le thème des couleurs. 2galement, en partenariat avec la commune et l’école d’Amélie (maternelle et primaire) sera mis en place le « projet céramique ». Il s’agit de la réalisation d’une fresque sur le mur entourant la fontaine devant la mairie. Toujours sur cet axe, les enfants travailleront toute l’année à la réalisation de textes dans le cadre de l’opération nationale « Dis-moi dix mots » ainsi que sur la réalisation d’affiches avec les commerçants de la ville.

 

Cette année encore : journées sur la prévention routière animées par la police municipale, rifle de Noël, rencontres sportives avec l’école d’Amélie…

A la maternelle d’Amélie s’achèvera le cycle « Espace et photos ».

 

De nombreuses actions seront réalisées en commun avec le primaire et l’école de Palalda : des promenades autour de l’école, des randonnées à la demi-journée et à la journée et des rencontres sportives. Pour compléter l’éducation des enfants, musique, sports, BCD et informatique seront au programme.

Lors de cette rentrée, les enseignants du primaire d’Amélie-les-Bains ont misé sur la classe « de cycle ».

 

Ce principe permet un meilleur lien de solidarité entre les enfants, les plus grands aidant les petits dans leur travail. L’école doit apprendre aux enfants la notion de partage, les responsabiliser et les faire devenir des citoyens en leur permettant de penser par eux-mêmes. L’école doit également amener l’enfant à faire du sport, un autre lien de solidarité. Le périscolaire leur permettra d’élargir leur réflexion en découvrant de nouvelles activités, sportives et manuelles.